Travailleurs isolés : les mesures de préventions à mettre en place par les employeurs

Dans le monde du travail, les employés exerceront leur activité dans des conditions variées. En effet, ces dernières peuvent varier d’une occupation à une autre. Il se peut par exemple que le travailleur se retrouve à réaliser sa mission en étant seul. En d’autres termes, il aura à assurer ses tâches quotidiennes dans le cadre de son emploi, sans aucun collègue aux alentours. Pour ce type d’employé, l’entreprise dans laquelle il est salarié devra prendre des mesures afin de préserver au mieux sa sécurité. Parmi les dispositions de prévention à faire par les employeurs, en voici quelques-unes à privilégier.

Évaluer les risques auxquels le travailleur est exposé

Une entreprise qui emploie des travailleurs qui devront exercer leur activité dans des conditions d’isolement devra miser sur la mise en place de mesures de prévention. Ces mesures en question sont essentielles afin de pouvoir assurer la sécurité du salarié. Avant de se pencher sur la recherche des meilleures dispositions possible, à prendre, il est recommandé aux employeurs de s’atteler à une tâche importante qui est celle de la détermination des risques potentiels.

Il est en effet plus pratique d’identifier les risques auxquelles le travailleur pourrait être exposé dans le but de connaître avec plus de précision les principaux besoins de ce dernier en matière de sécurité. L’évaluation de ces risques peut être réalisée par un professionnel de la sécurité. Dans tous les cas, l’entreprise est invitée à ne pas négliger cette étape puisqu’elle est profitable, aussi bien pour elle que pour le travailleur isolé.

Trouver les solutions les plus adaptées pour un emploi isolé

Une fois que les principaux risques que le travailleur pourrait courir auront été identifiés, il sera bien plus aisé pour les entreprises de déterminer les solutions de sécurité les plus adaptées. Dans le but de préserver le travailleur isolé, diverses alternatives se présentent à ses employeurs. Faire le choix de mettre en place un système PTI-DATI est particulièrement recommander dans la plupart des cas. Le système en question est composé de plusieurs éléments, dont les dispositifs d’alerte comme le dispositif d’alerte Atex. Ces derniers sont notamment utilisés permettre de prévenir les secours en cas d’incident.

Divers gadgets sont donnés au travailleur isolé pour son usage personnel pendant la durée de son activité. Les dispositifs sont le plus souvent reliés à une centrale d’alarme. L’alerte peut être donnée par activation manuelle, ou automatique. Cela se passera selon le modèle du gadget. Dans l’un ou l’autre cas, il existe deux types de réseau qui peuvent être utilisé. D’une part, il y a le réseau GSM et d’autre part, on a le réseau radio privé. Les appareils qui composent le système PTI-DATI peuvent également intégrer une fonction de géolocalisation pour faciliter le repérage du travailleur par les secours.

Former les travailleurs isolés à mieux réagir en cas d’incident

Sur la liste des préventions que les employeurs pourront tout à fait appliquer pour la sécurité des travailleurs isolés est l’organisation d’une sensibilisation dédiée à ces derniers. Il faut savoir que les principaux concernés, c’est-à-dire, les salariés en situation d’isolement sont les premiers à pouvoir réagir en cas d’incident. Cela nécessite tout de même la condition qu’il ne perde pas connaissance.

Outre le fait de former le travailleur au bon usage des dispositifs qui lui seront confiés dans le cadre du système PTI-DATI, il pourra également être sensibilisé aux différentes pratiques en cas d’accidents. En attendant l’intervention des secours, le travailleur pourra par exemple les premiers gestes essentiels pour limiter les dégâts (corporels ou matériels). Le salarié sera formé pour optimiser la réussite de son sauvetage.

 

Vous aimerez aussi...