Vin belge : un secteur promoteur

Depuis une vingtaine d’années, la Belgique se fait connaître pour sa production de vin. Les viticulteurs de ce pays ont su satisfaire les exigences des amateurs de vin. De plus en plus de viticulteurs se font découvrir à travers un produit riche en goût et en saveur. Leurs talents à rehausser la place de la Belgique dans l’univers du vin.

L’histoire du vignoble belge

Les vins de Belgique datent du 9esiècle, mais c’est à partir de la fin du Moyen-âge que le pays commence à voir apparaître des vignobles. La ville de Liège fait partie de l’un des territoires belges où les vignobles se sont développés considérablement.

La crise financière du 15 et 16e siècle a un peu refroidi les vignerons puis l’abolition des barrières douanières a favorisé l’insertion des champagnes et vins de Bourgogne. La production locale a donc été délaissée pendant un petit moment. C’est la mise en place d’une appellation protégée qui a rehaussé le blason des vignobles belges. 

Le vin belge est fort septentrional. Les viticulteurs ont eu le choix entre planter des cépages d’origine française et des cépages interspécifiques. C’est la raison pour laquelle la majorité de la production de vin belge est du vin blanc. Le vin effervescent blanc caractérise particulièrement ce pays.

Le vin belge, un produit qui se vend bien

Le vin belge a fait du chemin, en plus du vin blanc pour lequel le pays se fait connaître, leur vin rouge est aussi bien positionné. Une demande croissante se fait constater au niveau des vins rouges belges, ils sont d’excellente qualité. La production est locale et bio à la fois.

Les viticulteurs rivalisent pour proposer les meilleurs produits. D’ailleurs, les vignobles wallons se sont démarqués par rapport à la production de vin en provenance de la Flandre. Bien que leur produit soit plus élevé comparé aux vins produits en France, cela n’empêche pas la passion des amateurs de vin pour leur vin.

Cette prouesse a donné l’envie à certaines viticultures de se plonger dans le marché du vin, de nouveaux vignobles apparaissent régulièrement. Le tout pour dire que le secteur du vin est rentable en Belgique.

L’avenir du vin belge

L’ambition commerciale des viticulteurs belges est claire même si ces derniers sont peu bavards. Le vin est un secteur promoteur qui a permis la création d’un nombre important d’emplois sur le territoire. Les domaines sont de plus en plus grands, il en va de même pour la production de vin.

En moyenne, c’est plus de 100 000 bouteilles de vin qui sont produites chaque année. Même si une grande partie des viticulteurs ont du mal à tenir le coup, les grands vignobles ont su développer différentes techniques pour optimiser leur fiscalité.

Aujourd’hui, aucune statistique précise n’a pu permettre de déterminer le nombre de bouteilles qui reste endormi dans les caves belges. Cette situation va permettre de répondre à une demande régulière et de définir des prix intéressants au fil des ans. En tout cas, le vin reste un secteur prometteur, car la propriété de la majorité des viticulteurs ne dépasse pas les 2 hectares.

Vous aimerez aussi...